Clôture noisetier : prix, pose et conseils avant d’acheter

Clôture noisetier

Lorsque votre clôture en noisetier est installée selon les règles de l’art, elle peut apporter une touche plus esthétique et végétale à votre jardin. Dans cet article, découvrez les différentes possibilités qu’offre les clôtures en bois de noisetier, les prix pratiqués en Belgique et des informations sur la pose.

Avant d’acheter, n’hésitez pas à comparer les prix en demandant des devis gratuits en ligne et sans engagement. Nous vous mettrons rapidement en contact avec des professionnels de votre région.

Demander un devis gratuit

Clôture noisetier : prix en Belgique

Pour chaque mètre courant de clôture en noisetier en Belgique, il faudra débourser en moyenne en 40 et 100 euros par mètre courant. Avec la pose, le prix passe de 65 à 150 euros par mètre carré.

prix clôture noisetier

Plusieurs paramètres entrent en jeu au moment de déterminer le coût d’une clôture. Le matériau, les dimensions et le transport sont les principaux éléments qui influencent le prix final du dispositif. La hauteur, l’intimité, l’esthétique, les travaux de maçonnerie et la configuration ne permettent que d’avoir un prix approximatif.

Demander un devis gratuit

Pourquoi choisir le bois de noisetier ?

choisir le bois de noisetier

C’est une essence qui permet de donner un joli aspect à votre maison et qui sied bien avec les espaces extérieurs. Il a aussi l’avantage de pouvoir s’adapter à n’importe quel type d’environnement.

Cette clôture en bois est efficace dès lors qu’il est question de sécuriser votre habitation des regards indiscrets. C’est aussi un excellent dispositif pour faire une barrière contre les animaux.

C’est également un bois qui est par nature résistant aux intempéries. Il n’a pas besoin d’être traité à l’aide des peintures ou tout autre produit chimique.

Il a des vertus écologiques, c’est pour cette raison que nous le recommandons aux jardiniers pour la délimitation de leurs potagers. Ils n’ont rien à craindre puisqu’il ne présente aucun risque d’intoxication pour la plante.

La durée moyenne de vie d’une clôture en noisetier oscille entre 8 et 15 ans en fonction du climat qui prévaut. Son transport n’est pas difficile et sa pose encore moins.

Quel type de clôture en noisetier peut-on installer dans son jardin ?

Il existe 3 principaux types de clôtures en bois de noisetier : les palissades en bois, les panneaux et les clôtures à claire-voie.

Palissades

palissade en noisetier

Les palissades constituent la forme la plus répandue des barrières en bois. On retrouve cette catégorie de clôture beaucoup plus en ville. Il s’agit en réalité d’un mur haut sur lequel sont disposées des lattes de planches de manières verticales. L’ossature est faite de sorte que l’intimité de l’occupant soit protégée, c’est un modèle qu’on conçoit généralement sur mesure.

Pour une installation parfaite de ce type de dispositif, il est recommandé de choisir un terrain plat.

Panneaux

panneaux en noisetier

Ce type de clôture est constitué des préfabriqués prêts à être installés. Les panneaux en noisetier tressé sont posés grâce aux piliers qui peuvent être soit en bois, soit en béton. C’est le dispositif le plus esthétique, d’ailleurs il se démarque des autres catégories de barrière puisqu’il peut aborder une diversité d’aspects et de styles.

Clôture de type claire-voie

claire-voie

Plusieurs modèles de clôtures en noisetier sont construits selon ce format. Les barrières de ce type font souvent office de délimitation entre les copropriétés ou les zones spécifiques. Elles font en général moins d’un mètre de longueur et laissent un aspect un peu rustique à l’endroit où elles sont posées. On retrouve dans cette catégorie des barrières en main courante, les cannisses en bois, les clôtures en treillis et bien plus encore.

Demander un devis gratuit

Qu’en est-il de l’entretien ?

entretien clôture bois de noisetier

il n’est pas difficile d’entretenir une clôture en noisetier, tout ce que vous avez à faire est de la recouvrir avec des produits adaptés. C’est pour cette raison qu’il est souvent recommandé de choisir les microporeuses  ! Autrement dit, pariez sur des produits non-filmogènes vu qu’ils présentent de nombreux avantages.

La meilleure façon de protéger votre dispositif des attaques extérieures est de considérer les peintures et teintures qui ont une très forte pigmentation. En utilisant des produits pareils, votre clôture sera plus solide, mieux protégée.

Pour les clôtures faites à partir du bois qui est traité, il faudra s’armer de patience avant de commencer l’entretien. Une fois cette période écoulée, appliquez la teinture ou la lasure. Les produits présents sur le bois ont besoin de beaucoup de temps pour sécher définitivement.

Dès que les conditions d’entretien sont réunies, recouvrez la barrière d’au moins deux couches du produit que vous estimez adapté pour votre barrière en noisetier.

Comment poser une clôture en noisetier ?

Une fois le choix fait, place désormais à l’installation proprement dite de votre clôture à noisetier.

Il vous faut gagner en temps et en argent. Vous pouvez faire l’installation vous-même, mais il y a plus de bénéfice à solliciter les services d’un professionnel pour une pose parfaite. La première chose qu’il fera sera de prendre les dimensionnements et de tabler sur les fondations.

Sachez qu’il y a plusieurs façons de construire une clôture en noisetier, on peut opter pour des poteaux enfuis dans le sol, les vrilles, les piquets métalliques, etc. Généralement, c’est en fonction la qualité du sol et les conditions climatiques de la zone où est situé le terrain que le choix est fait.

Demander un devis gratuit

La préparation du sol

Votre barrière devra bien se construire quelque part, la première chose à faire est de localiser cet endroit afin de bien le préparer.

Si vous ne préparez pas le sol, il n’aura pas une assez bonne assise au sol et votre ouvrage ne va pas faire long feu. Si possible, veuillez à 2 choses, que votre terrain soit plat et surtout qu’il soit propre.

Le choix de l’emplacement

On arrive à la prise des mesures, mais avant, prenez le soin de bien matérialiser l’endroit où seront fixé les poteaux grâce aux piquets. Si vous optez pour une fixation sur des dalles, indiquez clairement où seront implantés les poteaux.

Quand les poteaux sont positionnés, veillez à nouer une corde tendue entre les piliers. Vous devez aussi prendre les mesures de la corde en évaluant le nombre approximatif des écrans poteaux nécessaire à la construction de votre clôture.

Pour vous aider, sachez qu’un écran a une largeur moyenne de 1,80 m. Ne prenez pas juste ce dont vous aurez besoin, il faut toujours prévoir des centimètres en plus.

Pour que tout se passe comme sur des roulettes, mesurez premièrement les panneaux avant de prendre les mesures des piliers. Tous les écrans pourraient ne pas avoir toute la même taille puis qu’ils sont traités, forcement la longueur pourrait légèrement varier.

Installation des poteaux et des supports

Vous pouvez recourir aux supports plats ou pointus. Pour les premiers, il faudra les poser sur le dallage à l’aide des outils adaptés comme les chevilles ou des vis. Par contre, si vous optez pour une fixation des supports en pointe, la procédure sera toute autre. Dans un premier temps, il va falloir creuser des trous où les piquets seront enfouis. Veillez à ce que les trous aient une profondeur minimale de 50 cm.

Enfoncez maintenant vos piquets à l’intérieur des trous et mettez-y un bloc en bois solide dans le but de solidifier davantage le support dans la fondation. Installez ensuite vos panneaux en noisetier sur la même ligne. Pour une meilleure fixation, vous pouvez recourir au ciment rapide ou encore du sable stabilisé.

Quand votre palissade est posée, l’étape qui suit est le sciage à longueur égale des poteaux. Servez-vous d’une ficelle que vous allez joindre d’un bout à l’autre du dispositif. Utilisez des coiffes en zinc pour que les poteaux gardent leur aspect d’origine le plus longtemps possible.

Conseil avant d’acheter : Demandez des devis gratuits en ligne

Ne vous empressez pas de commander votre clôture même si elle semble correspondre à vos besoins. Vérifiez plusieurs sites de vente et examinez à la loupe les prix qu’ils proposent pour vous décidez ensuite. Comparer plusieurs sites vous permet de faire des économies parce que vous allez finir par choisir la meilleure offre. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander des devis gratuits sur tous les sites de vente belges pour avoir une idée précise du budget à prévoir.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Clôtures de jardin - Devis Gratuit
1*. Quel type de clôture recherchez-vous ?

2*. Quelle est la longeur estimée de votre clôture ?

3. Décrivez votre projet

4. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.